158, avenue du sablard
87000 Limoges

05.55.30.70.10.

cliniquedusablard@orange.fr
Les parasites externes
Les parasites peuvent nuire à la santé de votre animal en l'affaiblissant, mais aussi en provoquant des dermatoses ou en lui transmettant certaines maladies.

Afin de protéger efficacement votre animal et votre famille, il est donc indispensable de traiter efficacement et régulièrement votre animal contre les parasites.

Les parasites externes sont nombreux : puces, tiques, mais aussi moustiques, phlébotomes, aoûtats... Selon le mode de vie de votre compagnon, nous vous conseillerons le produit le mieux adapté pour une protection optimale.
LA PUCE
La puce est un petit insecte sauteur dont la forme adulte vit naturellement dans le pelage. Elle pique l'animal plusieurs fois par jour pour se nourrir de son sang.
La puce est capable de pondre 50 oeufs par jour : l'infestation peut donc être très rapide et massive !
La puce pond ses oeufs sur l'animal, puis ceux-ci tombent et se dispersent dans l'environnement où ils se transforment en larves. Les larves fuient la lumière et se réfugient donc sous les meubles, dans les parquets, etc. Une fois abritée dans sa pupe, la larve se transforme en puce adulte, et survit jusqu'à ce qu'un chat, un chen, ou un homme passe à proximité pour lui sauter dessus et le piquer.

Quelles sont les conséquences ?
- la puce se nourrit du sang de l'animal qu'elle parasite. En cas d'infestation massive, les nombreuses piqûres peuvent donc affaiblir votre compagnon.
- les piqûres de puces peuvent aussi provoquer des dermatoses et des réactions allergiques qui entraînent des lésions de peau parfois impressionnantes.
- si elle est ingérée, la puce peut transmettre un ver intestinal (le dypilidium) à l'animal ou aux enfants.

Que faire pour lutter contre les puces ?

- une lutte efficace contre les puces doit agir sur les puces adultes, mais aussi sur leurs capacités de reproduction ainsi que sur leurs oeufs et larves. Certains produits utilisent pour cela une association de plusieurs molécules qui vont tuer et/ou stériliser les puces adultes et empêcher les oeufs et larves de se développer : n'hésitez pas à nous demander conseil pour choisir le produit le mieux adapté à votre animal selon son mode de vie.
- traiter toute l'année : les puces ont un pic d'activité au printemps et à l'automne, mais sont présentes toute l'année, même en plein hiver.
- traiter tous les animaux du foyer en même temps.
- utiliser si nécessaire un traitement de l'habitat.
LA TIQUE
Les tiques vivent naturellement dans l'environnement et se fixent ponctuellement sur un hôte (chien, chat, homme,...) afin d'y effectuer un repas de sang. Ce repas peut durer plusieurs jours : une fois gorgée, la tique tombe, et se reproduit : une seule tique peut engendrer entre 1000 et 5000 autres tiques !

Quelles sont les conséquences ?
- la tique plante son rostre dans la peau pour effectuer son repas de sang. La piqûre prolongée peut être douloureuse et provoquer des oedème, abcès, réactions inflammatoires.
- en cas d'infestations importantes ou répétées, les repas sanguins peuvent affaiblir l'animal et provoquer une anémie.
- lors du repas sanguin, la tique peut transmettre certaines maladies : la piroplasmose, la borréliose de Lyme, l'ehrlichiose. Ces maladies peuvent être mortelles. La borréliose de Lyme est une maladie grave transmissible à l'homme.

Que faire pour protéger mon compagnon ?
- utiliser un produit spécifique anti-tiques pour les empêcher de se fixer et d'effectuer leur repas sanguin, voire pour les tuer. N'hésitez pas à nous demander conseil pour trouver le produit le mieux adapté à votre animal.
- inspecter la peau de votre animal au retour de chaque promenade.
- utiliser un crochet tire-tiques pour enlever les éventuelles tiques fixées sur votre chien : retirée à temps, la tique n'a pas encore transmis de maladie à votre compagnon !
Les antiparasitaires externes existent sous plusieurs formes:

- les pipettes sont à appliquer sur la peau de votre compagnon, en prenant garde de bien écarter le poil, à un endroit où l'animal ne peut pas se lécher. Le produit va alors pénétrer plus en profondeur dans la peau et se répartir sur l'ensemble du corps pour protéger votre compagnon. Leur durée d'action varie selon le produit et le parsite visé, mais n'excède généralement pas 1 mois.

- les colliers doivent être suffisamment serrés pour entrer en contact avec la peau de l'animal, permettant une bonne diffusion du produit (il suffit de pouvoir passer la largeur de deux doigts). L'excédent de collier doit être coupé 5 cm après la boucle de façon à ce que votre animal ne puisse pas le mordiller. N'oubliez pas de veiller régulièrement au bon ajustement du collier, et laissez le en permanence sur votre chien pendant toute sa durée d'efficacité.